­

Routes singulières

Culture

Culture

Tourisme

Tourisme

Economie circulaire et de proximité

Economie circulaire et de proximité

Imagen Routes singulières

DESCRIPTION DU PROJET

Le projet « Routes singulières » se propose de créer un réseau transfrontalier de villes créatives, petites et moyennes, situées dans l’aire d’influence de grandes capitales régionales, afin d’asseoir leur identité et de renforcer leur attractivité à travers des stratégies conjointes de coopération en matière de tourisme culturel.

Les actions mises en ?uvre dans chaque ville s’adressent à la fois aux habitants et aux visiteurs et elles visent à renforcer leur attractivité touristique grâce à la mise en valeur du patrimoine culturel et à l’offre de nouveaux produits touristiques liés à la création contemporaine. Il s’agit ainsi de s’appuyer sur les ressources patrimoniales et le dynamisme en matière de créativité de nos territoires pour renforcer leur identité et attirer des visiteurs.

Le projet vise ainsi à faire de l’activité touristique un des leviers du développement économique local ainsi qu’un outil favorisant la connaissance mutuelle, l’accroissement de la circulation des populations entre les deux versants de la frontière leur permettant de s’ouvrir à d’autres cultures et d’autres esthétiques.

RÉALISATIONS OBTENUES

Le projet a permis de construire un réseau de villes créatives qui a renforcé la coopération et l'attractivité du territoire grâce à la mise en œuvre d'initiatives culturelles et touristiques durables et inclusives.

Voici quelques résultats concrets :

- Création d'itinéraires touristiques et culturels uniques (itinéraires fluviaux, botaniques, historiques, théâtraux, familiaux et nocturnes) qui ont été visités par 1 000 à 2 000 personnes par saison, formalisés par une carte interactive en ligne, reliant les villes créatives d'Irún, de Barakaldo, de Sant Just Desvern, de Foix et de Tournefeuille.

- Création de quartiers créatifs pour promouvoir différents districts, à travers la revitalisation de locaux inoccupés, la création d'un marché, l'amélioration artistique de vitrines inoccupées.

- Création d'itinéraires artistiques ou naturels grâce à des événements singuliers avec environ 50 artistes et 3000 spectateurs par événement (festival photographique dédié aux femmes, rencontre entre l'art contemporain et le patrimoine historique Munoa Bizi, exposition de livres, Festival Kontemporanea - un lieu de rencontre entre l'art et les jeunes, Festival Singul'art).

- Développement de l'art dans l'espace public, à travers des actions telles que des œuvres artistiques dans le parc des Bouychères, des concerts sur les places (avec environ 900 personnes par événement), ou l'installation de mobilier urbain artistique dans l'espace public.

- Systématisation et modélisation des actions de dynamisation du tourisme culturel qui ont été menées, rassemblées dans 23 fiches incluses dans une publication bilingue.

Période de réalisation

de juin-2016 à novembre-2019

Coût total prévu

2 213 474,77 €

FEDER approuvé

1 438 758,61 €

Bénéficiaires

Chef de file (premier bénéficiaire)

Commune de Tournefeuille

Autres bénéficiaires:

Ayuntamiento de Barakaldo, Fundación Kreanta, Ajuntament de Sant Just Desvern, Commune de Foix, Ayuntamiento de Irun,

Tarragona Barcelona Girona La Rioja Andorra Zaragoza Lleida Huesca Pyrénnés Orientales Araba/Ávala Navarra Ariège Gipuzkoa Bizkaia Pyrénnés Atlantiques Hautes Pyrénnés Haute Garonne

PLUS GRAND DÉFI AFFRONTÉ

Création d’un réseau touristique transfrontalier.

GALERIE D’IMAGES

[ngg src="galleries" ids="48" display="basic_thumbnail" template="default"]

PRÉFÉRENCES DE CAPITALISATION

PRINCIPES HORIZONTAUX

DÉVELOPPEMENT DURABLE

Le projet développe des actions qui promeuvent le patrimoine des villes (comme par exemple le domaine naturel de Munoa à Barakaldo) qui sensibilisent les citoyens à une approche durable, valorisent la culture comme pilier du développement durable et stimulent l’essor économique local (comme par exemple les actions autour de l’économie créative à Irun) en développant notamment un tourisme culturel respectueux de l’environnement et contribuant à une meilleure qualité de vie sur les territoires.