­

INNOTRANSLACT

Innovation

Innovation

Recherche

Recherche

Développement technologique

Développement technologique

Imagen INNOTRANSLACT

DESCRIPTION DU PROJET

INNOLACT est un projet qui répond au défi de stimuler l'innovation pour améliorer la compétitivité et la qualité de vie dans les territoires. Le projet vise précisément à encourager l'innovation dans le secteur laitier traditionnel transfrontalier grâce à la formation et à l'éducation des personnes qui l'intègrent et grâce au développement conjoint de produits et de solutions innovantes commercialisables et adaptées aux besoins et aux capacités productives du secteur. L'objectif principal du projet est de contribuer au développement d'activités innovantes transfrontalières dans le secteur laitier en favorisant la diversification de ces entreprises vers des activités à plus forte valeur ajoutée. Le projet vise à: - Développer 8 produits laitiers innovants et un outil de durabilité environnementale. - Former le secteur pour obtenir un impact plus important de l'innovation. - Constituer une Association Transfrontialière des Producteurs Laitiers Etant donné que tous les résultats du projet seront publics, leur transfert sera également garanti à d'autres régions dans et hors de la zone transfrontalière. INNOLACT se développera autour d'axes centraux comme l'innovation, le transfert de connaissances, la durabilité et la coopération entre régions pour le développement et l'amélioration de la compétitivité du secteur laitier transfrontalier.

RÉALISATIONS OBTENUES

La dynamisation de l'innovation dans le secteur lactique traditionnel transfrontalier.

Des enquêtes ont été menées dans le secteur laitier artisanal dans les régions du projet. Au total, 180 enquêtes auprès des producteurs ont été réalisées (60 au Pays basque, 60 en France et 60 en Catalogne). Enquêtes liées aux sujets suivants : production de lait, transformation du lait, commercialisation des produits laitiers et durabilité environnementale.

Des ateliers de réflexion ont été organisés dans chacune des régions : Euskadi : 2 ateliers de réflexion et un total de 35 participants. Catalogne : 3 ateliers de réflexion et un total de 66 participants. France : 2 ateliers de réflexion et un total de 29 participants.

16 actions de transfert réalisées et un total de 213 participants (41 en France, 39 au Pays basque et 133 en Catalogne).

Période de réalisation

de juin-2016 à mai-2019

Coût total prévu

1 594 892,80 €

FEDER approuvé

1 034 366,77 €

Bénéficiaires

Chef de file (premier bénéficiaire)

LEARTIKER SCOOP

Autres bénéficiaires:

Union des Producteurs Fermiers 64, Fundació Universitària Balmes, Association des Producteurs Fermiers du Pays Basque, Fundación Hazi Fundazioa, Lycée Jean Errecart, Ajuntament de la Seu d’Urgell, Ayuntamiento de Idiazabal, Escola Agrària del Pirineu,

Tarragona Barcelona Girona La Rioja Andorra Zaragoza Lleida Huesca Pyrénnés Orientales Araba/Ávala Navarra Ariège Gipuzkoa Bizkaia Pyrénnés Atlantiques Hautes Pyrénnés Haute Garonne

PLUS GRAND DÉFI AFFRONTÉ

Signer un accord de collaboration entre les partenaires dans l'objectif de poursuivre la collaboration jusqu'en 2022.

GALERIE D’IMAGES

PRÉFÉRENCES DE CAPITALISATION

COMMUNICATION

Aparritions dans les médias:

24/06/2019: El Correo (en espagnol)

02/05/2019: El Diario Vasco (en espagnol)

20/06/2018: Sud Ouest (en français)

PRINCIPES HORIZONTAUX

DÉVELOPPEMENT DURABLE

S'est développé un outil informatique pour calculer l'impact environnemental et économique des activités du secteur lactique traditionnel. N'importe quel producteur intéressé peut y avoir un accès gratuit.

Dans certains des nouveaux produits développés, il a été utilisé comme matière première le lactosérum généré durant la production des fromages, qui dans la plupart des cas, finissait en déchet.

Des produits avec une haute valeur nutritionnelle ont réussi à être créés, revalorisant ce qui jusqu'à présent était un résidu de la production traditionnelle de fromage.

Un digesteur anaérobie pilote a été conçu pour la valorisation énergétique du lactosérum dans les fromageries de petites tailles. Avec la valorisation de ce résidu, de l'énergie a pu être générée pour l'autoconsommation même des fromageries.

ÉGALITÉ DES CHANCES ET NON-DISCRIMINATION

Toutes les actions formatrices et informatives du projet ont été publiées sur les sites internet des partenaires du projet.

ÉGALITÉ DES CHANCES ENTRE HOMMES ET FEMMES

Le langage employé a toujours été inclusif et non stéréotypé.